Notre histoire

La création du CPE Soleil du quartier remonte à 1972, ce qui en fait un des plus anciens du réseau actuel. Voici quelques jalons de son histoire, riche en événements, qui nous font mieux apprécier notre CPE tel qu’il est devenu aujourd’hui.



1970 : Création de la garderie Soleil.

1972 : Fusion de la garderie Soleil et de la garderie du Quartier. La nouvelle garderie est située dans un sous-sol d’église !
La garderie Soleil du quartier entre dans l'histoire

1976 : La garderie aménage dans des locaux de la CECM, rue Marie-Anne. Le Québec lutte pour la reconnaissance d’un réseau de garderies gratuites.

1977 : La CECM veut mieux rentabiliser ses édifices et augmenter les baux locatifs. Elle veut récupérer le local de la garderie, et d’autres, occupés par des OSBL. Lutte et occupation pour la survie de la garderie. L’affaire va devant les tribunaux.

1978 : La Cour donne raison à  la CECM. La garderie poursuit ses manifestations et occupe le local 24 heures par jour. Coup de théâtre le 21 août : la police antiémeute expulse les occupants. Le soir, la CECM jette tout ce que contient la garderie à la rue. Meubles, jeux, argent et documents disparaissent. La garderie se reloge tant bien que mal. Elle fonctionne avec des coupures de subventions. Les négociations se poursuivent avec Québec, qui finit par donner raison aux plaignants. La garderie du Quartier signe un nouveau bail avec la CECM et Québec éponge le déficit accumulé par toute cette histoire. En décembre, la garderie revient à la case départ et réintègre son local de la rue Marie-Anne.

1979 : Déménagement au 5090 Brébeuf, en compagnie des Ateliers Populaires.

1980 : Création de l’Office de garde à l’enfance du Québec.

1981 : LA CECM reconnaît aux garderies le droit de s’installer dans des écoles vacantes à un coût préférentiel.

1982 : Syndicalisation des employés à la CSN.

1983 : Les éducatrices luttent pour la reconnaissance de leur profession et pour un salaire décent.

1991 : Le Conseil d’administration engage une coordonnatrice.

1992 : Déjà 20 ans d’existence !

1993 : Grève de cinq semaines des éducatrices pour de meilleurs salaires. Québec accorde des augmentations d’un dollar de l’heure et promet l’inclusion d’un régime de retraite.

1994 : Nouvelle menace de fin de bail de la part de la CECM. Nouvelle mobilisation, nouvelle revendication de survie.  

1996 : Entente avec la CECM pour occuper l’édifice du 1130 boulevard St-Joseph Est. La garderie tente d’obtenir une entente à long terme. Négociations pour l’obtention de subventions de rénovations et d’adaptation des locaux.

1997 : Le gouvernement du Parti Québécois créé un politique familiale. C’est le début des « garderies à 5$ ». Les garderies deviennent des Centres de la Petite Enfance, sous la juridiction du Ministère de la Famille et de l’Enfance. Le poste de coordonnatrice devient un poste de directrice. Le poste d'adjoint à l'administration devient un poste de directeur administratif.

1998 : Nouvelle grève des employé(e)s pour de meilleures conditions d’emploi. Le gouvernement instaure un système d’échelons salariaux et promet un régime de retraite.

1999 : Création du poste de directrice pédagogique pour mettre en place le milieu de garde familial.

2000 : Ouverture du volet de garde en milieu familial.

2002 : Revision du volet pédagogique au CPE. Implantation et adaptation du concept pédagogique « Jouer c’est magique ».

2003 : Instauration d’un Régime de retraite pour les employé(e)s. Au Québec, remise en question des « garderies à  5$ » en Commission parlementaire. Manifestations de milliers de parents dans la rue.

2005 : Grève de sept jours des éducatrices pour obtenir l’équité salariale. Nouvelles coupures dans les subventions. Remise en question du volet familial. Le concept des méga Centres de la Petite Enfance fait son apparition.

2006 : Nouvelle loi sur les CPE adoptée en fin de session parlementaire. Les CPE perdent le volet familial. Notre CPE doit se départir des services de la directrice pédagogique.

2007 : Les éducatrices augmentent la pression pour obtenir l’équité salariale. Nouvelles journées de grève. Une entente est signée en avril.

2008 : Parachèvement d’une nouvelle cour extérieure. Adoption d’une nouvelle politique alimentaire. Implantation du site web.

2009 : Poursuite du plan en cas de pandémie d'influenza. Sécurité sur le boulevard St-Joseph. Pourparler pour le renouvellement du bail.

2010 : Création d’un document sur la sécurité autour du CPE. Des membres du CA et la directrice ont fait des représentations au conseil d’arrondissement, avec l’aide du document, pour demander des changements qui assureront la sécurité près du CPE. Mise à jour du cadre de vie. Entretien du site Web

 2011 : Renouvèlement du bail avec la CSDM pour 5 ans. Mise en place d’une politique en matière de protection des renseignements et du respect de la vie privée. Collaboration avec le conseil d’arrondissement pour la sécurité aux abords du CPE

 2012 : Entente pour le renouvellement de la convention collective

            On fête les 40 ans du CPE Soleil du quartier